Identification Abonnement

La référence des filières du commerce des grains


Imprimer cet articleEnvoyer à un ami
Mardi 14 février 2017

Biocarburant : la Commission peu réceptive pour le moment


Mechthild Wörsdörfer, directrice pour la Politique énergétique à la Commission européenne, a justifié l'objectif de 3,8 % d'usage de 1G à l'horizon 2030.


La levée de bouclier des industriels contre la proposition de Bruxelles de réduire l'usage des biocarburants de première génération (1G) à 3,8 % en 2030, contre 7 % actuellement, n'a pour le moment pas fait mouche.

« La production de biodiesel permet de réduire les achats de soja OGM de 5 Mt par an ».

« Les biocarburants, c'est un débat très animé. Certains y croient, d'autres pas du tout. De notre côté, nous n'avons pas supprimé l'usage de la 1G, nous avons baissé les objectifs à l'horizon 2030, et les taux d'incorporation ne baisseront qu'à partir de 2020, pour que l'industrie ait le temps de s'adapter et de faire émerger la deuxième génération (2G) », a indiqué Mechthild Wörsdörfer, directrice pour la Politique énergétique au sein de la Commission européenne, lors du colloque annuel des énergies renouvelables le 31 janvier à Paris. Ainsi, la Commission n'entend pas, pour le moment, revenir sur sa proposition. Néanmoins, elle a rappelé que le projet sera soumis à discussion, notamment auprès du Conseil et du Parlement européens.

Michel Boucly monte au créneau

Michel Boucly, directeur général délégué du Groupe Avril, présent lui aussi au colloque, lui a pourtant rappelé les arguments de la filière, à savoir que le biodiesel « permet, grâce à la production de tourteau de colza, de réduire les importations européennes de 5 Mt de soja OGM par an ». Il a ajouté que les délais proposés par Bruxelles pour le développement de la 2G, produite sur des sites de production de 1G, étaient trop courts.

« La 2G n'est pas assez mûre. Nous avons investi 180 M€ dans un site pilote de 2G (le site de Dunkerque). Nous sortirons des milliers de tonnes en 2019, pour un processus industriel en 2025. Mais si nous commençons à réduire le soutien à la 1G dès 2020, on ne verra jamais ce projet aboutir » prévient-il. « Il ne faut pas que l'Europe détruise cette industrie assise sur la production de carburants renouvelables », renchérit de son côté Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables.

Kévin Cler



Feuilletage

Cotations & Tendances
Blé
Rendu Rouen : 154,00 €/t
Euronext : 156,50 €/t
Chicago 414,00 cts $/bois.
Dollar 0,8549 €
Connectez-vous pour lire la tendance
Maïs
Rendu Bordeaux : 153,50 €/t
Euronext : 161,25 €/t
Chicago 3502,50 cts $/bois.
Connectez-vous pour lire la tendance
Orge
Rendu Rouen : 135,50 €/t
Connectez-vous pour lire la tendance
Tournesol
Rendu St Nazaire : 340,00
Connectez-vous pour lire la tendance
Colza
Rendu Rouen : 357,50 €/t
Euronext : 367,50 €/t
Pétrole (Nymex) : 47,09 $
Connectez-vous pour lire la tendance
Soja
Graine/Chicago : 930,25 cents $/bois.
Tourteau/Chicago : 296,10 $/t
Tourteau Montoir : 303,00 €/t
Connectez-vous pour lire la tendance